Historique

Quatre potaches de l’Ecole Supérieure de Garçons d’Annecy, amoureux de théâtre, vont en 1928 fonder LES ESCHOLIERS. C’est en souvenir des textes de François Villon qu’ils lui donneront ce nom.

Dès leur fondation, avec le concours de la Ville d’Annecy, les Escholiers vont se faire un nom dans le théâtre amateur. Ils vont tout de suite marquer les esprits, tout d’abord par leurs metteurs en scène (Savry, Paston et autres), puis dans le choix de leurs textes : Rostand, Daudet, Dostoïevsky, Romain, Racine, Molière, etc.

Leur fondateur Camille Mugnier va, de ses deniers, créer le coeur des Escholiers : le THEATRE DE L’ECHANGE. A sa mort, la Ville continuera à l’entretenir.

Par la suite, François Lanier va porter les Escholiers jusqu’à son départ vers des cieux plus cléments. Il sera tout d’abord acteur, puis assurera la présidence et la mise en scène. Son « règne » marquera entre autre l’ouverture vers les jeunes et vers les autres associations culturelles. Gil de Lallée, acteur, formé par un de nos grands anciens, Gaby Monnet, prendra sa suite pour la mise en scène.

C’est un autre comédien, Aymeric CHAUFFERT, qui va en 1998 prendre sa suite. Toutes ses pièces ont un excellent accueil et vont faire la joie des acteurs et des spectateurs. Il excelle dans la comédie de boulevard, mais ne craint pas de se frotter tant au classique, qu’au moderne.

Depuis 2014, les Escholiers proposant désormais deux pièces par an, un autre comédien se lance dans le travail de mise en scène: BERNARD WALSER.